9-11 Sep 2015 Paris (France)
Senkoku, ou le roman de la peine de mort au Japon
Gilles Campagnolo  1@  
1 : Université de Provence
Université de Provence - Aix-Marseille I

Le Japon s'est modernisés le plus tôt des pays d'Asie, et son évolution permet d'interroger la réalité contemporaine, par l'exemple passé et les avancées réalisées – ou pas. Précisément sur la question de la peine de mort, la nature d'une ‘progression' du statut juridique individuel paraît essentielle : le progrès va, en cette matière, souvent de pair avec une modification de valeurs plus ou moins ances-trales, ou données pour telles, avec un ordre juridique antérieur à surmonter. Le fait est que les changements se font attendre et la traduction française du roman Senkoku (La Condamnation) (paru-tion été 2015) de Kaga Otohiko est aussi un indicateur d'adoption de nouvelles vues possibles à ce titre.

 

People's concern for criminals/prisoners' well-being is a mighty issue. The absence or presence, the weakness or strength of that attitude shape private and public lives in a society so significantly that many disciplines make a point of studying it. The issue of death penalty is a strong point in illustrating the role of ancestral views and/or the progress of civil rights. Lawyers/legists and psychologists are deeply involved, and so are economists, moral philosophers, and others.The French translation of the novel The Condemnation (Senkoku) will be heralded during that workshop.


e
Online user: 1 RSS Feed