9-11 Sep 2015 Paris (France)
Origine des pratiques balnéaires chinoises à travers l'exemple de Qingdao / The emergence of seaside tourism in China: The example of Qingdao
Clémence Andreys  1@  , Xiao Sun  2@  
1 : Edition, Littératures, Langages, Informatique, Arts, Didactique, Discours [Besançon]  (ELLIADD)
Université de Franche-Comté : EA4661
30 rue Mégevand, 25030 Besançon cedex -  France
2 : Espaces et Sociétés  (ESO)  -  Website
Université de Nantes : EA6590, Université du Maine : EA6590, Université d'Angers : EA6590, Université de Caen Basse-Normandie : EA6590, CNRS : UMR6590, Agrocampus Ouest : UMR6590, Université de Rennes II - Haute Bretagne : EA6590
Maison de la Recherche en Sciences Sociales. Place du Recteur Henri Le Moal. 35043 RENNES CEDEX -  France

Cette communication présente une recherche en cours sur l'origine des pratiques touristiques balnéaires chinoises ainsi que sur la création associée des premiers lieux par les Occidentaux à la fin du dix-neuvième siècle. Cette réflexion est illustrée par le cas de Qingdao, village de pêcheurs sous la dynastie des Qing, devenu station balnéaire très réputée parmi les Occidentaux résidant dans le Shandong et dans les concessions. C'est à cette époque que l'on trouve la trace de notables chinois se rendant également sur le littoral et on fait l'hypothèse que cette rencontre a donné naissance aux premières pratiques de plage chinoises. En exploitant différentes sources historiques, telles que des photographies, des cartes postales, des guides touristiques et des articles de presse rédigés en mandarin, nous interrogerons successivement la perception de l'espace maritime dans l'imaginaire collectif chinois avant de procéder à l'analyse des pratiques touristiques occidentales : le rapport à l'eau, l'appréhension du corps, les formes de sociabilité sur la plage. Une attention toute particulière sera portée sur les acteurs afin de mieux comprendre qui assure la transmission de l' « habitus touristique ». Il conviendra enfin d'examiner la mise en valeur du paysage maritime par l'aménagement de la ville et la construction d'infrastructures, les lieux étant les reflets des pratiques touristiques de l'époque. 

This paper presents an ongoing research project on the emergence of touristic activities on the Chinese seashore in China and the creation of the first touristic sites by the Westerners in the late nineteenth century. The example of Qingdao, a fishing village during the Qing dynasty which became a popular seaside resort among Westerners living in China, will illustrate this analysis. At that time Chinese dignitaries began to spend leisure time on the coast. The cultural encounter between the two communities on the beach might have led to the first Chinese touristic activities on the seaside. Various historical sources such as photographs, postcards, travel guides and press articles in Chinese will be used to examine the perception of the coastal zone / seashore in the Chinese collective imagination, to study the Westerner touristic uses on the beach: attitude towards water, body posture and gestures, forms of sociability. For a better understanding of how the “touristic habitus” is transmitted, particular attention will be paid the actors. The analysis of the maritime landscape enhancement - urban development and infrastructure construction - constitutes an important part of the paper since the sites reflect the touristic uses of this era.


e
Online user: 2 RSS Feed