9-11 Sep 2015 Paris (France)
Construire la justice dans l'Asie orientale d'après-guerre : valeurs, questions et mises en garde / Building Justice in Early Postwar East Asia: Values, Issues and Caveats
Barak Kushner  1@  
1 : University of Cambridge  -  Website

Le mot « justice » est communément utilisé dans l'Europe du 21ème siècle, mais quel en est réellement le sens et comment est-il mis en pratique ? Dans un contexte de concurrence pour l'exercice de l'autorité et l'affirmation d'une légitimité politique en Asie orientale, à la suite de la reddition du Japon, cette notion devient particulièrement complexe. Quels sont alors les acteurs clés de la région, plus particulièrement au Japon et en Chine, susceptibles de répondre à cet appel pour la justice ? Et de quelle pratique juridique se revendiquent-ils ? De quelle manière l'héritage de l'extra-territorialité et l'ombre des procès pour crimes de guerre de Tokyo influencent-ils la prise de décision politique concernant la justice à mettre en œuvre et les lieux de son exercice ? Est-ce le processus de décolonisation ou dé-impérialisation qui a mené à une sorte de « justice spectacle » demandée par le public, ou était-ce la conséquence de ce qui est souvent considéré comme étant la « justice des vainqueurs » ? Comment l'Asie orientale a-t-elle créé un système juridique capable de procurer "la justice" ? Et enfin, comment cette justice était-elle représentée dans les médias, nouvelle force de mobilisation dans la réorganisation du pouvoir et de la légitimité dans la période d'après-guerre ?

Ce sont toutes ces questions que ma présentation tentera d'explorer avec l'ambition de définir un cadre d'analyse historique permettant de lire les phénomènes liés à la justice et au politique.

 

The word justice glides easily off our lips in 21st-century Europe but what precisely are its parameters and how is it achieved? In the complex early postwar system of competition for authority and legal representation in East Asia, after Japan's sudden surrender, this question grew even more convoluted. Who were the key players in East Asia, in particular Japan and China, who could respond to this call and what sort of legal training did they have? More importantly, how did the legacy of extraterritoriality and the shadow Tokyo War Crimes Trial weigh on key political decisions concerning what sort of justice to implement and where? What ideologies underpinned the pursuit of justice within Sino-Japan relations and how did this movement react to numerous political forces in complete opposition? Did the process of decolonization or de-imperialization affect the public appeal for a sort of “show justice” or was it merely an outgrowth of the oft-labeled “victor's justice.” In short, how did East Asia create any legal system that could deliver “justice” to the people or to the region? How was that justice then portrayed in the media, a mobilizing force in the postwar reapportionment of power and legitimacy in East Asia.

My presentation will seek to illuminate these issues and establish a framework for considering a more structured historical orientation to tackle these questions.



  • Poster
e
Online user: 7 RSS Feed