9-11 Sep 2015 Paris (France)
Densités et maladies infectieuses émergentes, le cas de la dengue à Hanoi et Delhi / Density and infectious diseases : dengue virus in Hanoi and Delhi
Olivier Telle  1@  , Marc Choisy  2@  
1 : Centre for social sciences and humanities  (CSSH)  -  Website
New Delhi -  Inde
2 : MALADIES INFECTIEUSES ET VECTEURS ÉCOLOGIE, GÉNÉTIQUE, ÉVOLUTION ET CONTRÔLE  (MIVEGEC)  -  Website
Hanoi -  Viêt Nam

La question du lien préexistant entre les densités humaines et les maladies infectieuses est au cœur des interrogations sanitaires. Pour autant, aucun consensus clair ne ressort des analyses. Si du fait d' interactions humaines démultipliées les espaces denses apparaissent comme particulièrement vulnérables vis-à-vis de la diffusion des virus (grippes, dengue, etc.), on peut souligner que les densités de populations élevées ne portent pas intrinsèquement de charge vulnérabilisantes: celles-ci sont particulièrement porteuses de risque lorsque les infrastructures urbaines déficientes constituent un frein à leurs "absorptions". Finalement, revenir sur ce rapport densité et maladies infectieuses apparait nécessaire, d'autant plus dans un contexte ou la densification des sociétés humaines et la diffusion de nouveaux virus s'accélèrent.

L'objectif de cet présentation est donc de dégager des éléments de compréhension de la dengue, maladie vectorielle émergente particulièrement virulente dans les centres urbains mondiaux. Il s'agira d'étudier la géographie intra-urbaine de cette maladie à Delhi et Hanoi, ce qui permettra d'aborder les interactions entre les densités urbaines, l'environnement socio-spatial particulièrement hétérogène de ces villes et les taux d'incidences de la maladie dans deux métropoles endémiques.

The link between the human density and infectious diseases is at the core of health studies. On one hand urban areas appear particularly vulnerable to emerging vector borne diseases due to important human interactions. Though it can on the other hand be highlighted that density alone is not a factor of risk in itself: it could indeed lead to an increased diffusion of virus when urban infrastructures are lagging behind. In a context in which human populations are more and more concentrated, studying the link between densities and diseases is an important point since at the end, no clear consensus can be outlined.

The objective of this presentation is to study the link between density and dengue virus, which is particularly rampant in most of urban areas of South-East Asia. We will treat the geography of this disease in Delhi and Hanoi to underline the interactions between heterogeneous urban densities, environment and incidence rate of the diseases in the two endemic probable metropolises. 


e
Online user: 1 RSS Feed