9-11 Sep 2015 Paris (France)
Les origines de l'éducation catholique et son développement au Vietnam de 1917 à 1929 / The origins of Catholic education and its development in Vietnam from 1917 to 1929
Hoa Le Thi  1@  
1 : Laboratoire de Philosophie et d'Histoire des Sciences  (Sphère)
CNRS : UMR7219, Université Paris VII - Paris Diderot

La création d'un système éducatif catholique au Vietnam est liée à la formation de l'Église vietnamienne née au XVIe siècle sous l'impulsion des missionnaires occidentaux. À partir de 1659, le Saint-Siège créa deux vicariats apostoliques au Viêt-Nam : celui du Tonkin et celui de la Cochinchine, avec le but de développer et de former le clergé local qui connut une croissance rapide. À partir d'un bilan critique de l'historiographie du catholicisme vietnamien, nous souhaiterions comparer l'évolution de l'éducation profane initiée par les écoles des Frères des Écoles chrétiennes et des autres congrégations, à celle des écoles franco-indigènes. La loi sur les Congrégations, de fait, une loi « anti-congréganiste », applique en Indochine, dès le 29 décembre 1904, cette législation de la métropole. De même, la Loi de séparation entre l'Église et l'État se transpose en Indochine, alors que « le Tonkin n'est point soumis aux dispositions du Concordat ». Cependant, l'enseignement profane au Vietnam s'est développé à l'époque coloniale grâce à la réforme de l'école confucéenne et par la création de l'école franco-indigène, décrétée le 21 décembre 1917 par Albert Sarraut et mise en place en 1919 par Ordonnance Royale. De même, l'école privée catholique connut une évolution similaire à celle de l'enseignement traditionnel vietnamien qui, de 1914 à 1917, devint l'enseignement franco-indigène. Il faut attendre 1924 pour que le Président A. Millerand reconnaisse aux écoles congréganistes la liberté des méthodes d'enseignement et le libre choix des livres scolaires. Dès lors, les écoles privées catholiques se sont développées, non seulement dans l'enseignement primaire, mais également dans le secondaire et le supérieur : la valeur de ces écoles sera confirmée par l'encyclique Divini Illius Magistri du pape Pie XI en 1929.

L'objet de ce panel portera sur la modernisation de l'enseignement indigène traditionnel, sur l'école franco-Indigène et ainsi que sur l'école privée catholique.

 

The creation of a Catholic educational system in Vietnam is linked with the formation of the Vietnamese Church which was born in the XVIth century under the impulse of western missionaries. From 1659, the Holy See created two apostolic vicariates in Vietnam, one in Tonkin and one in Cochinchine, whose given aim was to give rise and to form the local clergy which expanded rapidly in the Vietnam. From a critical assess of the history of the Vietnamese Catholicism, we would like to compare the evolution of secular education in the Vietnamese Church started by Christian Brothers schools and those of other Congregations, to the French-indigenous schools. The law on Congregations, truly an “anti-congregation” law, became applicable in Indochina from December 29, 1904, as well as in France. The law of separation between Church and State in France will be transposed in Indochina, while "Tonkin is not subject to the provisions of the Concordat." However Secular education in Vietnam then developed in colonial times thanks to the reform of the Confucian school and the creation of the French-indigenous schools, which was decided on December 21, 1917 by Albert Sarraut and was applied in 1919 by the Royal Order. Similarly, the private Catholic school experienced an evolution parallel to traditional Vietnamese which became the teaching of the Franco-indigenous education from 1914 to 1917. However, it was not until 1924 that the Decree of President of the Republic A. Millerand granted congregational schools freedom of teaching methods and choice of textbooks. From that date, the private Catholic schools developed, not only in the elementary grades, but also in high and university grades: The value of these schools will be confirmed by the Divini Illius Magistri encyclical of Pope Pius XI in 1929.

The purpose of this panel will ask to know the modernization of traditional indigenous education, know the French-indigenous schools and to know the Catholic private school.

 


e
Online user: 2 RSS Feed