9-11 Sep 2015 Paris (France)
Entre village et industrie de la construction : Asservissement pour dette en Inde / Between village and construction industry: Contemporary forms of debt bondage in India
David Picherit  1@  
1 : Laboratoire d'ethnologie et de sociologie comparative  (LESC)  -  Website
CNRS : UMR7186, Université Paris X - Paris Ouest Nanterre La Défense
21 Allée de l'université F-92023 92023 NANTERRE CEDEX -  France

Cette communication explore les formes contemporaines de l'asservissement pour dette, à partir d'une ethnographie menée auprès de travailleurs asservis migrant de manière saisonnière entre leur village d'origine et l'industrie de la construction en Inde. Les représentations et les expériences de la relation d'asservissement pour dette, mais aussi du travail et de la migration, présentent des variations sensibles selon les contextes sociaux, spatiaux et politiques dans lesquels elles s'expriment. En confrontant les expériences quotidiennes des travailleurs asservis et des recruteurs de main-d'œuvre entre le village et les lieux de travail, l'objectif est d'examiner comment les formes de l'asservissement pour dettes façonnent et sont façonnées par des tensions – historiques – entre des rapports de pouvoir au village et les reconfigurations de capitalisme en Inde. Ces tensions font écho d'une part à une complémentarité entre de nouvelles formes d'attachement au travail et une circulation croissante de travailleurs journaliers dans l'industrie de la construction, et d'autre part à des mobilisations politiques des membres de basses castes autour de programmes sociaux gouvernementaux. C'est cette mise en perspective du quotidien des travailleurs migrants asservis qui nous permettra de mieux saisir les ressorts sociaux et politiques de l'asservissement pour dette en Inde. 

This presentation explores the contemporary forms of debt-bondage in South India. The forms, experiences and representations of debt-bondage relations are deeply related to the social, spatial and political contexts in which they take place. Through an examination of the everyday relations between debt-bonded labourers and labour middlemen in village and working spaces, the aim is to look at how contemporary forms of debt-bondage shape and are shaped by historical tensions between power relations at village level and changing forms of capitalism in India. Those tensions relate firstly to the articulation between new forms of labour attachment and increasing circulation of casual labourers in construction industry; secondly to the political mobilisation of low-castes members for accessing to anti-poverty schemes. This will allow us to discuss the social and political dimensions of debt-bondage relations in India.

 



  • Poster
e
Online user: 3 RSS Feed