9-11 Sep 2015 Paris (France)
IDENTITÉ, VIOLENCE, ET INSTITUTIONNALISACION: LA CHINE COMME UNE PUISSANCE MONDIALE / IDENTITY, VIOLENCE, AND INSTITUTIONALIZATION: CHINA AS A GLOBAL POWER
Francisco Haro Navejas  1@  
1 : Faculty of Economics University of Colima  (UCOL)  -  Website
Av. Universidad 333 Col. Las Víboras Colima, Col. -  Mexique

IDENTITÉ, VIOLENCE, ET INSTITUTIONNALISACION:

LA CHINE COMME UNE PUISSANCE MONDIALE

(Domaine disciplinaire : affaires étrangères)

 

Francisco Javier Haro Navejas

Université de Colima

fhna@outlook.com

 

Dans cet article je décris comme la Chine est devenue une puissance mondiale, surgi comme un group de joueurs ayant des intérêts mondiaux et des politiques ad hoc pour presque tout. Aux fins de mon argumentation, la Chine a atteint le statut de puissance mondiale autour de 1994, avant même que le discours officiel appelé « émergence pacifique » ait été formulé.

 À partir d'une perspective multidimensionnelle, je soutiens que la Chine est une puissance mondiale en raison de trois composants historiques : a) l'élite politique et certains groupes sociaux ont été en mesure de construire une identité qui est malléable ; b) l'État a recours à la violence, même à l'intérieur comme à l'étranger, afin de dessiner et concrétiser ses frontières et de construire sa souveraineté basée sur une tradition politique européenne ; c) dans le processus de devenir une puissance mondiale, d'abord presque comme un simple observateur, puis comme membre de plus en plus actif, puis en tant que bâtisseur d'institutions internationales.

Le papier est composé de ces trois éléments qui correspondent au même nombre de parties. Son fondement est un débat sur les principales questions théoriques concernant les sujets analysés ici.

 

IDENTITY, VIOLENCE, AND INSTITUTIONALIZATION:

CHINA AS A GLOBAL POWER

(Disciplinary field: international relations)

 

Francisco Javier HaroNavejas

University of Colima

fhna@outlook.com

 

In this paper I portray how China has become a global power, arisen as a group of players with interests almost everywhere and policies for almost everything. For the purposes of my argument, China reached the status of global power around 1994, even before the official discourse called peaceful rise was coined.

From a multidimensional perspective, I contend that China is a global power because of three historical components: a) the political elite and some social groups have been able to build an identity that is malleable and that flows, at least to some extent; b) the State has resorted to violence, both at home and abroad, to draw and materialize its borders and build its sovereignty in a European political tradition; c) in the process of becoming a global power, first almost as mere observer, then as a growing active member and then as a builder of international institutions.

The paper is made of these three components that correspond to the same number of parts. Its foundation is a debate on the main theoretical issues regarding the topics analyzed here.



  • Poster
e
Online user: 42 RSS Feed