9-11 Sep 2015 Paris (France)
La peur au ventre : où s'approvisionner au Vietnam ? Étude de cas à Can Tho / Fear in one's belly : where to do food shopping in Vietnam ? Case study in Can Tho
Maya Shimizu  1@  
1 : Université Paris Ouest Nanterre La Défense  (UPOND)
Université Paris Ouest Nanterre La Défense

Avec une démographie en hausse constante, l'État vietnamien a dû employer des méthodes drastiques (usage de produits phytosanitaires, d'antibiotiques, et autres intrants chimiques) pour subvenir aux besoins alimentaires des consommateurs.

D'autres produits chimiques se retrouvent dans l'alimentation : à différentes échelles on trouve des additifs, et aussi des résidus de défoliant utilisé pendant la Guerre. Suite à l'intensification de la production et aux diverses contaminations dans l'alimentation, les consommateurs craignent de manger des nourritures polluées et ne savent plus à qui faire confiance.

Cette communication présentera une analyse ethnographique des choix effectués par les familles quant aux lieux d'approvisionnement. Ceux-là sont nombreux. On distingue le marché de quartier, le supermarché (implanté au Vietnam depuis une vingtaine d'années), et aussi des pratiques d'échanges entre voisins, membres de la famille, ou amis. Nous verrons que chacune des familles rencontrées déploie des critères de confiance qui varient en fonction du fournisseur et de la marchandise recherchée. Il sera ici question d'évaluer les degrés de confiance variant selon les modes d'approvisionnement et qui résulteraient d'une méfiance envers les instances de contrôle sur la qualité des denrées.

 

The Vietnamese government has used drastic methods (phytosanitary products, antibiotics, and other chemical inputs) in order to provide food needs due to its current population growth.

Few chemicals can be found in food : additives are used in different levels of production as well as defoliant residues spread during war. Because of production intensification and multiple contaminated inputs in food, consumers fear to eat polluted food and don't know who they should trust. 

This presentation is an analysis of the choices made by families towards the different supplying places. There are many suppliers: local market, supermarket and also several foodstuff exchanges can be observed among neighbours, family members or friends. Each of these families has “trust criteria” varying and depending on the provider and the supply required. This study evaluates the levels of trust depending on the suppliers and the suspicion towards control bodies as potential consequences.

 



  • Poster
e
Online user: 2 RSS Feed