9-11 Sep 2015 Paris (France)
Description de l'atelier / Panel description
Paule Moustier  1@  , Sonemany Nigole  2@  , Maya Shimizu  3@  , Florence Strigler  4@  , Basudeb Chaudhuri  5@  
1 : Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement  (CIRAD)
Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement [CIRAD]
2 : Laboratoire d'Anthropologie des Mondes Contemporains  (LAMC)
3 : Université Paris Ouest Nanterre La Défense  (UPOND)
Université Paris Ouest Nanterre La Défense
4 : Fonds Français pour l'Alimentation et la Santé  (FFAS)
Fonds Français pour l'Alimentation et la Santé
5 : Centre de Recherche en Economie et Management  (CREM)  -  Website
CNRS : UMR6211, Universite de Rennes 1, Université de Caen Basse-Normandie
UFR Sciences Economiques et Gestion, Université d eCaen -  France

Cet atelier propose d'examiner les logiques qui sous-tendent les choix que font les différents acteurs de la chaîne agroalimentaire (pouvoirs publics, producteurs, transformateurs, commerçants, consommateurs), dans un contexte de mondialisation et d'incertitudes grandissantes. Plusieurs angles d'approche (géographie, anthropologie, sciences de l'alimentation, économie) sont nécessaires pour comprendre le rôle que joue l'État dans la filière agroalimentaire. Les processus d'influence dépendent non seulement des politiques appliquées localement et globalement (accords économiques, réglementations liées à l'environnement, etc.) mais aussi d'autres facteurs parfois moins saisissables (logiques de marché, nouveaux phénomènes transfrontaliers comme les flux migratoires ou l'influence des médias). Par rapport à cette évolution et à cette complexification de la chaîne alimentaire, l'État est-il proactif ou réactif ? Quels sont la visibilité et le rôle de l'État dans la production agricole, la distribution et la consommation alimentaire ?

Nous essaierons ici de dégager les facteurs explicatifs d'une évolution des pratiques agricoles et alimentaires en Asie, ainsi que des attitudes des consommateurs. Grâce à l'étude de cinq pays (Chine, Inde, Laos, Vietnam, Thaïlande), nous verrons que dans chacun d'entre eux, la filière agroalimentaire est soumise à l'influence de ses voisins, notamment avec l'ouverture de la zone de libre échange entre les membres de l'Asean+3, et de politiques plus globales. Les situations sont différentes selon les pays, ce qui sera mis en évidence par les différentes études de cas. Nous nous intéresserons aux phénomènes d'adaptation de la part des producteurs et des consommateurs, et nous nous interrogerons sur les espaces de liberté qui existent hors contrôle étatique.

 

This workshop aims to analyse the reasons of the choices made by food-processing actors (public authorities, producers, transformers, traders, consumers) whilst surrounding in a globalisation environment, full of uncertainty. Several approaches (including geographical, anthropological, bromatological and economical approaches) are necessary to fully understand the role of the government in the food-processing industry. The sphere of influence depends on the local and global policies (as comprehensive economic, environmental regulations,...). It also depends on other factors more difficult to analyse such as market strategies or new transborder phenomenons (migratory flows, media influence). Regarding this evolution and the complexity of the food chain, is the government proactive or reactive ? What is the transparency and the role of the government in the agricultural production, distribution and consumption ?

This study tries to explain the agricultural and alimentary practice evolution in Asia, as well as the consumer attitude. It includes 5 countries: China, India, Laos, Vietnam, and Thailand. In each of them the food-processing industry is influenced by their neighbours, especially after the creation of the free trade area between the members of Asean+3 and the global policies. Moreover, the case studies show the differences between these countries. Another aim was to analyse the adaptation from producers and consumers, as well as the area of freedom present outside of the state control.



  • Poster
e
Online user: 3 RSS Feed