9-11 Sep 2015 Paris (France)
Ôé Kenzaburô : d'un Anpo l'autre. / Ôe Kenzaburô on the Anpo : from 1960 to 1970.
Antonin Bechler  1@  
1 : Groupe d'Etudes Orientales  (GEO)  -  Website
université de Strasbourg : EA1340
22 rue Descartes 67084 Strasbourg -  France

Né en 1935, le prix Nobel de littérature 1994 a vécu enfant la guerre du Pacifique, et s'est forgé une conscience politique au prisme de ses expériences personnelles et des nouvelles orientations démocratiques impulsées par l'occupant américain lors des premières années de la période d'occupation. Sa position publique lors des soubresauts des années 1960, en particulier de la double confrontation qui ouvre et clôt la « décennie politique », est représentative des conflits intérieurs qu'ont dû dépasser ou sublimer les intellectuels de sa génération.

Le discours public de l'auteur tel qu'il se manifeste dans les nombreux essais qu'il publie suite à son entrée sur la scène littéraire en 1957 laisse en effet apparaître une étonnante ambivalence, entre fascination pour l'idéal de mort glorieuse pour la patrie véhiculé durant la guerre par la doxa ultranationaliste, et volonté affichée de défendre les valeurs pacifistes et démocratiques inculquées au jeune collégien qu'il fût par le nouveau système éducatif qui l'a remplacée.

Les essais et fictions publiés par Ôé à cette période permettent de retracer les étapes qui mèneront au désenchantement les intellectuels progressistes au cœur du mouvement contre le renouvellement du Traité de sécurité nippo-américain (Anpo) de 1960, jusqu'à leur reniement par les étudiants en lutte de 1970.

 

Born in 1935, the 1994 Nobel Prize in Literature grew up during the Pacific War. His political consciousness stems from this personal experience and the democratic orientations impulsed by the American-led administration during the first years of the occupation. His position during the various political struggles of the 1960's, particularly the 1960 and 1970 protestation movements against the Japan / United States Security Treaty (Anpo), shows the internal conflicts that his generation's thinkers had to overcome.

Oe's public discourse during this era, as seen in the various essays he published from 1957, reveals a deep ambivalence between the fascist ideal of the glorious death (gyokusai) that was prominent during his formative years, and the will to defend the pacifist and democratic values he was taught under the new education system that followed.

These essays, along with his works of fiction help us understand the steps that lead to the disheartening conclusions made by the progressive intellectuals involved in the 1960 Anpo movement, up to their repudiation by the student activists towards the end of the decade.



  • Poster
e
Online user: 2 RSS Feed