9-11 Sep 2015 Paris (France)
L'invention des sources / The Invention of Sources
Cécile Capot  1@  
1 : Ecole française d'Extrême-Orient  (EFEO)  -  Website
Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
Maison de l'Asie 22 avenue du Président Wilson 75016 Paris -  France

Quand un document devient-il une source ?

Les membres de l'École française d'Extrême-Orient (EFEO) – basée au Vietnam de sa création à la fin du XIXe s. à la décolonisation – ont pu bénéficier d'une mobilité facilitée par le contexte colonial et réaliser les recherches dont ils rêvaient. Avec eux, allant d'un territoire à l'autre depuis l'Inde au Japon pour leurs travaux et les activités de l'École, ont voyagé un nombre important de documents qu'ils ont collectés ou créés, puis rassemblés au Vietnam : manuscrits, estampages, photographies, cartes, carnets de recherche. Ce travail pionnier a permis la connaissance d'un nombre important de sources, leur conservation et la possession de copies de sources aujourd'hui disparues.

Nous proposons de nous pencher sur les processus de création des sources et leurs influences sur les études asiatiques, notamment vietnamiennes. Existe-t-il des liens entre inventions des sources et contextes politiques ? Quels sont les objectifs et les critères de ces collectes et créations ? D'autre part, quelles conséquences ont-elles eu sur la répartition des savoirs, le développement des connaissances et l'accès aux sources ? L'EFEO a-t-elle ainsi influencé la création scientifique postérieure et ses orientations – toutes disciplines confondues ? Enfin, la question de la transmission des sources se pose : où se trouvent-elles aujourd'hui ? Ont-elles été toutes exploitées ? L'invention des sources continue-t-elle ?

 

 

When does a document become a source?

The members of French School of Asian Studies – in french "École française d'Extrême-Orient" or "EFEO", based in Vietnam from its creation at the end of the 19th century until the country was decolonised – were able to benefit from a certain mobility that was made easier by the colonial context and could carry out the research that they had only dreamed of. With them, travelling from India to Japan for their studies and for other School activities, travelled many documents. These documents had been collected or created, then gathered together in Vietnam: manuscripts, archives, maps, photographs, stampings, research notes. This pioneer work gave us knowledge of a considerable number of sources, preserving and keeping copies of sources that have since disappeared.

I would like to study the processes of creating these sources and their influence on Asian studies, with a particular focus on Vietnam. Are there relationships between the sources's inventions and political contexts? What are the aims and criteria for the collection and creation of sources? Furthermore, what consequences have there been for the distribution of knowledge, skills development and access to sources? Has the School influenced subsequent scientific creation and its trends? Finally, there is the question of the sources' transmission. Where are they today? Have they all been studied? Are sources still being invented?

 


e
Online user: 2 RSS Feed