9-11 Sep 2015 Paris (France)
Description de l'atelier / Panel description
Richard Balme  1@  , Marie-Hélène Schwoob  2@  , Giulia Romano, Alessia Lefebure  3@  , Martina Bassan  2@  , Qian He  4@  
1 : Sciences Po
Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
27 rue Saint Guillaume 75337 Paris -  France
2 : Centre d'études et de recherches internationales  (CERI)  -  Website
CNRS : UMR7050
56 rue Jacob 75006 PARIS -  France
3 : Centre de sociologie des organisations  (CSO)  -  Website
CNRS : UMR7116, Sciences Po
19 Rue Amélie 75007 PARIS -  France
4 : Centre d'études et de recherches internationales  (CERI)  -  Website
CNRS : UMR7050, Sciences Po
56 rue Jacob 75006 PARIS -  France

 

La modernisation économique et sociale de la Chine entreprise avec la politique d'ouverture depuis plus de trois décennies s'est accompagnée du développement de politiques publiques particulièrement volontaristes dans la plupart des domaines, en évitant d'engager le gouvernement chinois sur la voie d'une réforme de libéralisation politique. La singularité de cette trajectoire conjuguant économie de marché et gouvernement bureaucratique pose de nombreuses questions sur les formes concrètes de l'action publique, sur leurs capacités à animer une société de plus en plus complexe et à produire de nouvelles formes de légitimité politique. Elle interroge aussi les notions et les concepts forgés pour en rendre compte, et invite l'analyse à tenter d'en explorer de nouvelles formulations. C'est autour de ces questions que de jeunes chercheurs français et chinois se sont rassemblés dans le cadre du Programme Sciences Po-Tsinghua sur les Politiques Publiques. Cet atelier propose de présenter et de mettre en discussion certains de leurs travaux. 

Social and economic modernization launched in China with the reform policy more than three decades ago came in most areas through a series of radical policy changes, carefully avoiding not to engage the Chinese government on the path of political liberalization. This quite unique trajectory combining market economy with bureaucratic government raises a number of issues on the concrete patterns of Chinese policy making, on their capacity to lead and manage change in an increasingly complex society, and and to produce or to renew political legitimacy. It also questions the notions and concepts devised to undertand chinese policy making, and to elaborate new theoretical formulations in this area. A number of young scholars from France and China were invited to explore these issues within the project 'The Sciences Po-Tsinghua Initiative for Public Policy". This workshop aims at presenting and discussing some of their work. 



  • Poster
e
Online user: 1 RSS Feed