9-11 Sep 2015 Paris (France)
Représentations de la féminité et de la masculinité chez les écoliers japonais/Femininity and masculinity representations for Japanese primary school pupils
Aline Henninger  1@  
1 : CEJ  (EA 1441)
INALCO PARIS

Malgré l'affirmation formelle de l'égalité fille-garçons depuis la fin des années 1990s, on parle encore au Japon de « curriculum caché » (kakureta karikyuramu) pour désigner la différence de traitement entre les garçons et les filles tout au long de leur scolarité. Il s'agit alors de comprendre comment filles et garçons restent cantonnés à des rôles ou tâches qualifiés sans raison de « féminine » ou « masculine ». Comment se passe concrètement cette différentiation scolaire dès le plus jeune âge des enfants? Comment les stéréotypes associés à la masculinité et féminité peuvent-ils influencer l'orientation des enfants ? On s'intéressera au processus de socialisation de genre des enfants, en essayant d'affiner les modèles de masculinité et féminité, définis par les récentes recherches des études de genre japonaises. Pour répondre à cette question, on s'appuiera sur les données recueillies lors d'un travail de terrain de cinq mois en école primaire au Japon, mené d'octobre 2013 à juin 2014. Les entretiens et les questionnaires avec les enfants, ainsi que l'observation participante permettent de comprendre les différentes représentations de la féminité et de la masculinité que définissent les écoliers japonais, qu'ils les intériorisent, modifient ou refusent.

Despite a formal enactment of gender equal education in the 1990s, Japanese scholars and educators are still talking about the “hidden curriculum” (kakureta karikyuramu) to show how boys and girls are differentiated through their school education. Why then are boys and girls still assigned “masculine” and “feminine” tasks or roles? How gender socialisation process occurs during early childhood? How gendered stereotypes do influence children? This communication is about understanding how littles boys and girls are dealing with masculinity and femininity representations. This analysis would be sustained both by recent Japanese researches, but also through data collected with a 5 months fieldwork conducted in primary schools in Japan from October 2013 to June 2014. Questionnaires and interviews with the children allow us to understand how they challenge, refuse or accept the stereotypes representations of femininity and masculinity. 



  • Poster
e
Online user: 24 RSS Feed