9-11 Sep 2015 Paris (France)
Le regard tourné vers le futur: comment les Américains voyaient la Corée d'après-guerre? Wartime American Views of Koreans: Planning for postwar Korea
Mark Caprio  1@  
1 : Rikkyo University  -  Website
3-34-1 Nishi-Ikebukuro,Toshima-ku, Tokyo 171-8501 -  Japon

Lorsque, le 18 août 1945, le colonel Willis H. Bird s'envola pour Séoul dans son C-47, pénétrant en territoire ennemi quelques jours seulement après la capitulation du Japon, le militaire ne s'attendait certainement pas à se retrouver le soir même participant à un marathon de chansons bien arrosé en compagnie de Japonais. La rapidité avec laquelle les Américains s'immergèrent dans des relations de proximité avec les Japonais vaincus, tout en manifestant du mépris à l'égard des Coréens libérés, constitue une des caractéristiques essentielles des régimes d'occupation du sud de la Corée et du Japon. Les prémisses de ce changement en apparence soudain sont perceptibles dans rapports et commentaires rédigés par des soldats américains durant la guerre contre le Japon. Cette présentation retrace cette transformation du Japon d'ennemi en ami, et des Coréens de peuple libéré en ennemis. Cette évolution trouve ses origines dans des perceptions d'avant-guerre que les Américains partageaient avec les Japonais, mais non avec les Coréens. Les visions américaines de la Corée et de son peuple furent également renforcées par des images négatives que les Japonais avaient des Coréens. 

When Colonel Willis H. Bird took off in his C-47 plane on August 18, 1945 he anticipated the formal tension that would greet his arrival at his destination, Seoul, Korea. He was, after all, entering enemy territory days after Japan's surrender. He surely, however, had not anticipated sitting down that same evening over beer and joining the Japanese in a sing-a-thon. The speed in which Americans eased into congenial relations with the now vanquished Japanese, while demonstrating distain toward the liberated Korean, represents a peculiar shift that determined the tone of the U.S.-led occupations in southern Korea and Japan. While in appearance this shift appeared sudden, examination of reports and commentaries reveals clues to this attitude shift emerging as American soldiers battled their Japanese contemporaries. This paper aims to first trace this attitude shift from Japan as enemy to friend, and Korean from liberated to enemy. It sees in part this shift as influenced by prewar perceptions that Americans shared with Japanese, a relationship that Koreans generally lacked. American perceptions of Korea and its people were also strengthened by prewar negative perceptions many of which were influenced by Japanese.


e
Online user: 3 RSS Feed